• Marion

Clos de Gobu : de fines bulles à savourer

Mis à jour : 30 avril 2019


Que ceux qui aiment les bulles lèvent la main !!

Non je ne vais pas vous parler du Champagne de nos voisins marnais mais bel et bien d'une boisson ardennaise traditionnelle et ancestrale remise au goût du jour par trois ardennais, Philippe Kaloghiros, Rémi Aubrée et Lionel Aubrée.

Cette boisson, c'est le pétillant de groseille, plus connu sous le nom de vin de groseille (oui celui que votre grand-père fabrique chez lui de manière artisanale !)

C'est d'ailleurs comme ça que l'histoire du Clos de Gobu a démarrée. Lionel, le Père produisait pour le plaisir différents jus et vins avec les fruits du jardin, une pratique assez courante dans nos villages ardennais. Mais depuis 2011, Rémi et Philippe, cogérants de l'entreprise ont décidé de se lancer dans la production et la vente de pétillant de groseille. Stimulés par l'envie d'être leur propre patron, les deux techniciens ont beaucoup à apprendre. Si grâce à leurs anciens métiers ils maîtrisent tout à fait les aspects techniques et mécaniques nécessaires à la production, ils sont tout à fait novices quant au travail de la culture, de l'entretien des plans de groseilles ou de l’œnologie. Ils se lancent dans plusieurs formations pour connaître toutes les ficelles du métiers. Un travail de longue haleine qui paye puisqu'en l'espace de 3 ans, la production est passée de 750 bouteilles (en 2012) à plus de 5000 bouteilles pour la cuvée 2015 commercialisée en 2017 !

Pour avoir visité le lieu de production, à Falaise dans le vouzinois, je peux vous assurer qu'il est difficile de faire plus ardennais comme boisson : les fruits (dont les plans proviennent de fournisseurs locaux) sont cultivés sur place, ce sont plus de 3000 plans qu'il faut bichonner toute l'année avec grand soin. La récolte se fait à la main pendant l'été puis les fruits sont placés dans un ancien pressoir à pomme datant de l'entre deux guerres. (Pour connaître absolument toutes les étapes de fabrication je vous invite à contacter le Clos de Gobu, ils seront ravis de vous faire visiter les ateliers de production et partager avec vous leur savoir-faire.). Après le passage au pressoir, le jus est mis en cuve avec de l'eau et du sucre pour une première fermentation naturelle pendant 4 mois, ensuite c'est la mise en bouteille et la mise en cave pendant 18 mois minimum. Avant-dernière étape et pas des moindre, le dosage, puisque c'est celle qui va déterminé le type de pétillant que l'on va obtenir : brut nature, extra dry et demi sec pour les pétillants de groseilles rouges et brut pour la toute nouvelle cuvée Zitavia en groseilles blanches. Enfin, après un mois et demi de repos (encore) c'est le temps de l'habillage, les jolies étiquettes sont posées sur les bouteilles. Ensuite direction la commercialisation. Eh oui énormément de travail pour arriver jusque dans notre verre et nous procurer de vives sensations !

Cette fabrication artisanale, Rémi, Philippe et Lionel y tiennent énormément, ça fait partie de notre patrimoine, des traditions ardennaises, c'est pourquoi ils ont fait le choix de cette méthode de fabrication associée à une recette moderne, joyeuse et festive qui laisse place à une boisson de grande qualité idéale pour l'apéritif ou pour accompagner vos plats (bien frais c'est tout simplement divin mais je vous laisse juger par vous même).


Les différents points de vente : Retrouvez la carte complète des points de vente en France

- Les offices de tourisme du département (Vireux-Wallerand, Charleville-Mézières, Launois-sur-Vence, Sedan , St Menehould)

- Les marchés producteurs de Vouziers, Charleville-Mézières et Givet


Pour ne rien manquer de l'actualité du Clos de Gobu :

- Le Site Internet

- La Page Facebook


*crédit photos : Le Clos de Gobu

Attention l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

FACEBOOK

  • Facebook
  • Instagram

INSTAGRAM

Contact         / ©chroniquesduneardennaise