• Marion

Fly Yoga, se suspendre pour mieux se détendre !



J'ai découvert un peu par hasard qu'il était possible de pratiquer du yoga aérien dans les Ardennes. Une pratique nouvelle et originale que j'ai eu envie de tester pour vous !


Sur l'invitation de Déborah, (danseuse, artiste et directrice de l'école de danse Debby Jazz), je me suis immiscée dans un nouvel univers...


L'appréhension, c'est le premier sentiment auquel j'ai dû faire face. Je ne suis pas très sportive, je n'ai jamais fait de yoga ni de danse alors me retrouver en suspension dans un hamac pour ma première fois c'était osé !

Heureusement la séance commence au sol avec des exercices de respiration et de relaxation, un fond musical aide à se détendre, petit à petit j'entre dans une bulle, j'ai l'impression d'être seule sans personne autour de moi. Mon corps est empli de tensions, je me rends compte que j'avais vraiment besoin de faire le vide et de me ressourcer. Ça y est je me sens bien !


C'est l'heure de prendre contact avec le hamac, dans un premier temps il faut l'appréhender alors on ne monte pas directement dedans mais on pratique quelques exercices de renforcement musculaire à l'aide du tissu. Cette étape à été très importante pour moi, c'est le moment où l'on apprend à se faire confiance, à se dire qu'on est capable de le faire et que tout va très bien se passer. S'élancer dans le vide à pleine vitesse en devient presque naturel et plaisant !

Ça y est ! L'instant tant redouté et tellement attendu arrive enfin ! Il faut se hisser entièrement dans le hamac... A ce moment se produit quelque chose de magique, toutes les tensions s'évacuent et la pression s'envole. Certaines personnes pleurent, d'autres s'endorment, plongées dans un état de béatitude. Personnellement je suis passée par les deux stades et je ne pensais pas pouvoir être aussi apaisée.

L'avantage du Fly Yoga c'est que l'on peut pratiquer des positions qui seraient impossibles au sol, et la sensation de légèreté apportée par la suspension décuple vraiment nos sensations.

Une fois en confiance, on peut aller plus loin dans l'exercice avec des inversions, j'ai personnellement beaucoup aimé cette partie de la séance où l'on se retrouve suspendu la tête en bas !

Viens le temps des étirements parce qu'on ne s'en rend tout à fait compte (du moins pas avant les courbatures du lendemain) mais tous les muscles de notre corps sont sollicités dans cette pratique. Enfin, c'est l'heure du retour au calme pour faire le bilan intérieur de la séance, je sens que mes muscles ont travaillé, j'ai très envie de faire une sieste mais c'est terminé, il est l'heure de rentrer chez moi en attendant la prochaine séance...


Quelques infos :

- Les prochains stages de Fly Yoga ont lieu les 14/15 juillet et 21/22 juillet.

- Contactez Déborah Réa (Debby Jazz) pour les réservations.

- A partir de Septembre, des cours auront lieu tous les lundi soir, mercredi midi et vendredi soir.

- La pratique est accessible dès 6 ans en stage découverte.


Qui est Déborah ?

Danseuse et Artiste, Déborah à découvert le Fly Yoga à Paris en 2017. Rapidement tombée amoureuse de la pratique, elle décide de suivre une formation pour pouvoir l'enseigner dans les Ardennes.

Danseuse depuis l'âge de 5 ans, il est important pour Déborah de toujours renouveler sa pratique de la danse, c'est pour ça qu'elle s'intéresse à de nombreuses discipline artistiques en France et en Europe.

Depuis 2000 elle a ouvert l'école de danse Debby Jazz.


FACEBOOK

  • Facebook
  • Instagram

INSTAGRAM

Contact         / ©chroniquesduneardennaise