• Marion

J'ai testé l'Ultimate Frisbee avec les Black Beast !



Comme beaucoup, je ne connais le frisbee que l'été sur la plage, dans les parcs ou dans le jardin pour digérer le barbecue dominical. Et puis j'ai récemment été invitée à découvrir l'Ultimate Frisbee avec le club Black Beast Charleville. Un sport aussi étonnant qu'inattendu, je vous donne 5 bonnes raisons de tester !


1. Un sport original et méconnu (le foot c'est surcoté, il faut se démarquer un petit peu !)

Très populaire aux États-Unis où il a été créé par les étudiants dans les campus à partir des années 1940, ce sport commence à arriver en France à partir de 1977 quand l'Association Française de Frisbee est créée. Le premier club français voit le jour à Paris en 1980. Aujourd'hui un peu plus de 100 clubs existent et la fédération compte plus de 4000 licenciés. Pour l’anecdote ce sport est né grâce aux étudiants de l'université de Yale qui s'amusaient à se lancer les moules à tartes de la Frisbee Pie Company qui était le fournisseur officiel de l'université !

Pour faire court, l'ultimate frisbee oppose deux équipes de cinq joueurs qui ont pour objectif d'amener le disque dans une zone d'en-but situé à l'une des extrémités du terrain un peu comme au Rugby et au Football américain (avec une grande différence : les contacts ne sont pas autorisés).


2. Un sport complet

Stratégie, technique, endurance, force, finesse, esprit d'équipe... tout est présent dans cette discipline ! Jamais je n'aurais pensé que lancer un frisbee pourrait apporter autant de choses. D'abord, les matches durent 30 minutes (ou 13 points), du coup ça fait travailler l'endurance et même si le terrain n'est pas immense (équivalent d'un terrain de handball), on passe quand même son temps à courir, se déplacer de long en large. Les déplacements font d'ailleurs la stratégie du jeu, tout comme le marquage. A chaque remise en jeu, l'équipe qui à la main choisi qui marque qui, autant de changement qui peuvent vite faire perdre la tête !

Côté technique, on parle coup droit, revers et hammer, différentes manières de lancer et d'envoyer le frisbee. Autant le revers est assez naturel chez tout le monde, autant vous devrez vous entraîner pour réussir un coup droit et un hammer ! (Mais pas d'inquiétude, en une séance, on se familiarise vite à ces différentes techniques).

3. Mixité et valeurs

C'est un des rares sports mixte même à haut niveau ! Pas de différence entre hommes et femmes, on est une équipe avec chacun ses points forts et ses points faibles. L'ultimate se pratique en auto-arbitrage, ce qui permet un plus grand respect de l'adversaire et des valeurs du sport. On pratique l'ultimate d'abord pour la simple joie de jouer, de se retrouver entre amis, se dépenser et s'amuser !


4. C'est accessible à tous

Enfant comme adulte, pas besoin de compétences exceptionnelles pour commencer l'ultimate. C'est un sport où l'on progresse très vite. A titre d'exemple, Guillaume qui entraine les Black Beast à commencé l'ultimate il y a seulement 5 ans et participe déjà avec d'autres membres du club au championnat de division 4 pour renforcer l'équipe de Chalons-en-Champagne.

En plus c'est un des sports les moins cher à pratiquer !

Autre avantage, même en pratiquant ce sport en compétition tous vos week-end ne seront pas pris pas les déplacements ! Le championnat ne mobilise que 4 week-end dans l'année (en avril, juin, octobre et novembre).


5. Une ambiance au top !

Je ne sais pas vous, mais j'ai toujours redouté les sports co par peur de ne pas être réellement intégrée au collectif et à l'équipe. La première chose qui m'a marquée en arrivant à l'entrainement des Black Beast c'est l'accueil que j'ai reçu ! Un super accueil très chaleureux, une chouette ambiance à tel point que les exercices physiques m'ont presque paru agréables (presque hein...n'abusons pas, parce que c'est quand même sportif). A aucun moment je n'ai été mise de côté parce que j'étais débutante, bien au contraire !



Si vous aussi vous souhaitez tester l'Ultimate Frisbee dans les Ardennes voilà ce qu'il faut savoir :

- Lundis de 19h à 22h au Cosec des Mésanges à Charleville-Mézières

- Jeudis de 19h à 22h au Gymnase Maryse Bastié à Charleville-Mézières

- Samedis de 14h30 à 17h30 au Stade Pierre de Coubertin

  • Vous pouvez tester jusqu'à 4 entrainement gratuitement et sans engagement (les enfants de moins de 12 ans doivent être accompagnés)



FACEBOOK

  • Facebook
  • Instagram

INSTAGRAM

Contact         / ©chroniquesduneardennaise