• Marion

L’échappée bière : tourisme brassicole dans les Ardennes.



L’échappée bière, entreprise spécialisée dans le tourisme brassicole basée à Lille débarque en Ardenne et quoi de plus naturel lorsque l’on connaît la grosse tradition dans ce secteur qui a compté plus de 250 brasseries par le passé.

Mieux connaître la bière.

La bière on en boit régulièrement mais finalement on ne la connaît pas si bien que ça ! L’objectif de L’échappée bière est de nous faire découvrir l’univers brassicole de manière ludique et conviviale. Escape game, ateliers de dégustations, chasses au trésor, séjours autour de la biérologie...tout est bon pour transmettre un savoir, une histoire et le goût pour la bière.

Tout comme l’on déguste du vin ou du champagne il est possible d’apprendre à déguster une bière, reconnaître sa robe, ses notes et découvrir une toute nouvelle palette aromatique. Il y a 350 sortes de houblons auxquelles s’ajoutent le travail de la céréale et le sucre qu’on apporte, que ce soit des fruits, du chocolat ou du café, de quoi émoustiller nos papilles !

Aujourd’hui le territoire de l’Ardenne compte une quinzaine de brasseries côté français et plus de soixante côté belge et ce qui est certain, c’est que l’Échappée bière est bien décidée à redonner ses lettres de noblesse à la bière !!


J’ai testé pour vous...un atelier de dégustation accords mets et bières.

Et oui ! La bière ne se boit pas uniquement en apéritif ou après une journée bien chaude pour se rafraîchir. Elle peut tout à fait s’accorder avec vos menus lors des repas de famille.

Pour en savoir un peu plus j’ai donc testé sur invitation un atelier de dégustation de bière avec accords fromages et chocolats, plutôt étonnant non ?

Rendez-vous donc dans un mythique bar de Charleville-Mézières : La Péniche le Mawot en compagnie d’autres ardennais et d’Adrien notre professeur du jour et passionné de bière.

Les présentations faites, Adrien nous raconte l’histoire et les origines de la bière. Vous saviez vous qu’on trouve les premières traces de ce breuvage dès l’an -13 000 en Mésopotamie ? On appelait ça de la Sikaru (pain liquide) et les égyptiens en consommaient beaucoup. Voilà comme ça vous pourrez frimer lors de la prochaine réunion de famille !

Mais je ne vous en dis pas plus, pour être incollable il faudra vous rendre à l’un des ateliers ! Au détour d’anecdotes et d’informations techniques nous commençons la dégustation des bières les accords avec le fromage et le chocolat. En tout nous avons pu découvrir quatre bières : une blonde classique (la Cuvée d’Arthur), une triple de la brasserie Silenrieux, une double IPA (la Big Job) m’a préférée de toutes avec des notes de fruits exotiques comme la mangue, l’abricot ou le litchi. Et enfin une bière brune de la brasserie Silenrieux avec cette fois des notes de fruits secs comme la datte et le café.

Côté accords, la bière se marie vraiment bien avec beaucoup de mets différents et voici quelques idées :

  • Le ton sur ton pour des bières foncées fonctionne très bien on va donc aller sur du chocolat et du café. Ou alors on peut aller sur du total opposé, par exemple une bière noire se marrie très bien avec des huîtres.

  • Un fondant au chocolat lui peut s’accompagner avec une kriek acide.

  • Les trappistes, elles, ont souvent leur propre fromage et en général ça se marie très bien.

Et pour ce qui est de la conservation, c’est en cave, debout et à l’abris de la lumière.

Voilà vous savez maintenant à peine un dixième de ce qu’il y a à savoir sur la bière alors je vous invite à suivre l’échappée bière sur son site internet mais aussi sur Facebook et Instagram pour ne manquer aucune des nouveautés et des chouettes événements organisés dans nos Ardennes !






57 vues0 commentaire