• Marion

Mademoiselle Pastel : des vêtements 100% made in Ardennes


Aujourd’hui parlons mode ! Je le sais bien ce n’est vraiment pas dans mes habitudes de parler mode et beauté mais j’ai rencontré Clémentine Lagrange, alias Mademoiselle Pastel et je me suis dit qu’il fallait vraiment que je vous parle de ses créations.

Imaginez…t-shirts, jupes, robes, chemises, manteaux et accessoires le tout made in Ardennes et teinté à la main avec des pigments végétaux. Eh bien c’est le quotidien de Clémentine qui s’est lancée en 2018 dans cette grande aventure !

Avec son diplôme des métiers d’arts option costumier réalisateur obtenu à Paris elle rêve d’être costumière mais le milieu est particulièrement difficile à intégrer d’autant plus que Clémentine ne se voit pas rester dans la capitale.

De retour dans les Ardennes Clémentine intègre la troupe de La Cassine en tant que costumière, la reconstitution historique et les procédés d’époque l’amène à faire connaissance avec la teinture végétale. Cette méthode naturelle séduit immédiatement Clémentine et lui donne tout un tas d’idées. « J’imagine et dessine mes modèles, je fais mes patrons, je couds, et la découverte de la teinture végétale me permet de colorer mes créations moi-même de manière naturelle, c’est bon pour le corps, la santé et la planète ! »


Mademoiselle Pastel est née.

Ce choix de mode de teinture c’est une philosophie de vie, à titre personnel Clémentine met un point d’honneur à la réduction de ses déchets et à l’utilisation de produits naturels au quotidien, c’est donc tout naturellement qu’elle a décidé d’appliquer les mêmes principes pour la création de ses collections. Actuellement elle réfléchi même à récupérer l’eau de pluie pour réaliser les teintures. Oui parce que la teinture nécessite beaucoup d’eau ! C’est un procédé qui demande beaucoup de travail, encore plus lorsqu’il s’agit de teinture végétale.

D’abord il faut organiser les récoltes de plantes, de nombreux composants sont disponibles dans les Ardennes, il suffit de se pencher pour les cueillir ou les ramasser. On peut par exemple utiliser des feuilles de bouleau, de la bruyère, des écorces d’arbres ou encore de la tanaisie. Pour celles que l’on trouve moins ou pas du tout dans les Ardennes comme la garance, il est possible d’acheter les plantes.

Une fois la récolte terminée, le procédé de teinture végétale se déroule en deux étapes : le mordançage (comme dans une teinture de cheveux) on écarte les cellules de la fibre (en parallèle on fait une décoction des plantes) puis après c’est l’étape de la teinture.

Les créations de Clémentine sont des pièces uniques, avec la teinture végétale artisanale les rendus ne sont jamais exactement les mêmes. Vous pouvez retrouver ses accessoires et ses vêtements à commander sur son compte Instagram et son site internet.

Voilà un aperçu de la jolie collection Mademoiselle Pastel, des coupes relativement simples et basiques pour trancher avec les couleurs vives du tissu :


On récapitule :

- Des modèles entièrement imaginés et conçu dans les Ardennes

- Une teinture végétale artisanale 100% naturelle

- Utilisation de produits naturels (pierre d’alun, vinaigre blanc, henné…)

- Des tissus provenant de France pour le Lin et d’Angleterre pour le Coton.


Si vous souhaitez retrouver Mademoiselle Pastel rendez-vous :

- Sur la page Facebook Mlle Pastel

- Le compte Instagram Mlle Pastel

- Le site internet Mlle Pastel

- Le 23 juin 2019 au marché des artisans à Reims aux Halles du Bourlingrin

- Les 20 et 21 juillet à La Cassine


A noter également que Clémentine réalise également vos rêves les plus fous ! Vous avez en tête la veste ou la robe de vos rêves ? Mademoiselle Pastel spécialisée en sur mesure vous confectionne cette pièce sur commande rien que pour vous avec les tissus de votre choix !



FACEBOOK

  • Facebook
  • Instagram

INSTAGRAM

Contact         / ©chroniquesduneardennaise