• Marion

Portrait : Loïc Delafaite, témoin de l'Histoire ardennaise


Rencontre avec Loïc Delafaite, passionné d'histoire et éternel ardennais :

Vivre hors du département n'empêche pas de continuer de s’y intéresser et de mettre en avant le territoire. Terres d'Ardoise incontestées, les Ardennes ont vu fermer peu à peu toutes les ardoisières, cessant toute extraction. Pourtant, au détour d'un regard, l'ardoise est toujours là, figée dans le temps, présente comme un mythe, une vieille histoire que nos grands parents se plaisent à nous raconter. Une histoire pas si lointaine, que l'on a tendance à oublier...


Et si l'Histoire s'écrit avec un grand "H" c'est parce que se sont les hommes et les femmes de nos villes et villages qui la font. Des vies et des habitants que Loïc s'attache à mettre en avant dans ses ouvrages. Des années de recherches, d'abord par curiosité, puis par plaisir et désir de transmettre, ont conduit Loïc à écrire trois ouvrages. Le premier "Rimogne ou se ressouvenir" paru en 2017, le deuxième, un "Recueil des habitants de Rimogne" et le troisième "Les ardoisières de Rimogne. Au coeur des ténèbres bleues" qui est actuellement disponible en précommande (s'adresser directement à Loïc Delafaite pour toute commande).



Le point commun entre ces trois manuscrits ?

Rimogne, parce que c'est dans ce village que tout à commencé, les premières recherches d'archives, les rencontres avec les ardoisiers et leurs familles, les collectes de documents, de photos anciennes...Un travail scientifique de longue haleine dans le but de faire renaître une époque, de la mettre sur papier et la rendre éternelle.

Le troisième livre, exclusivement consacré aux ardoisières, relate avec rigueur et passion l'épopée de toute une industrie, des hommes qui l'ont portée, qu'ils soient entrepreneurs ou ouvriers.


Finalement cette histoire est la nôtre, celle de nos familles, de nos ancêtres, celle qui fait partie de la mémoire collective et qu'il faut continuer d'entretenir !

FACEBOOK

  • Facebook
  • Instagram

INSTAGRAM

Contact         / ©chroniquesduneardennaise