• Marion

Portrait : Rencontre avec Matthieu Valette, Champion du Monde Automobile


J'ai rencontré Matthieu Valette, champion de France et champion du monde automobile ! Son truc ? Les courses MITJET 2L ENDURANCE... Je vous laisse découvrir son interview !


Salut Matthieu ! Ça fait longtemps que tu es pilote et que tu fais des courses ?

Pas tant que ça, j'ai fait mes premiers essais mitjet en octobre 2012 et j'ai décidé d'acheter a première voiture juste après ces essais. Ensuite en 2013 j'ai fait mon premier championnat endurance et deux ans plus tard en 2015 j'étais champion de France.


Impressionnant ! Ces résultats aussi rapidement ils sont dû à quoi selon toi ?

Depuis très jeune j'aime la vitesse, quand j'étais gamin je m'éclatais à vélo, je kiffais les descentes et je m'entrainais à prendre les meilleures trajectoires pour gagner de plus en plus de vitesse. Vers 15 ans je me suis mis au karting, avec mon argent de poche j'allais une fois par mois m'éclater sur les pistes. A 25 ans j'ai acheté mon premier kart de compétition mais je l'utilisais simplement pour le loisir, je n'ai jamais fait de courses, par contre régulièrement je me confrontait à des compétiteur et finalement mes temps n'étaient pas si ridicules que ça, ils étaient même plutôt bons !


Tu as toujours eu une pratique plutôt de loisir, qu'est-ce qui t'a poussé à franchir le pas de la compétition ?

J'ai acheté une Porsche GT, j'aimais bien la pousser un peu, puis j'ai eu une fille alors je me suis calmé, c'est quand même assez dangereux quand la pratique n'est pas encadrée. Mais ça me manquait vraiment...un jour j'ai vu un article dans Auto Hebdo sur la Mitjet et c'est à partir de là que j'ai tout commencé.


Ça fait 5 ans que tu es pilote professionnel, est-ce qu'aujourd'hui tu vis de cette pratique ?

Au début j'étais pilote et j'avais mon entreprise à côté, parce qu'on ne sait jamais vraiment ce que a va donner au début. Puis plus les choses avançait plus ma passion grandissait alors j'ai décidé de passer une formation en perfectionnement du pilotage auprès de la Fédération Française de Sport Automobile et une formation de moniteur, ce qui me permet de pouvoir donner des cours, à côté de ça j'ai revendu ma société et je suis devenu commercial pour la marque Mitjet, je fais de la prospection.


Quand tu dis donner des cours, ça s'adresse à qui ? A d'autres pilotes ?

Pas nécessairement, les cours s'adresse à tous ceux qui veulent améliorer leur conduite, il y a des propriétaires de voiture de sport qui veulent avoir une conduite plus sûre et se sentir plus en sécurité alors je propose des cours sur circuit et sur route ouverte pour que les propriétaire de GT puisse prendre plus de plaisir à conduire leur voiture.


En parlant de voiture... la Mitjet, c'est quoi sa particularité ?

C'est ce qu'on appelle une formule monotype, avec chassi tubulaire, le moteur à l'avant, une voiture très bien équilibrée et facile à manier mais ce qui fait vraiment la particularité des courses de Mitjet c'est que toutes les voitures étant strictement identique, c'est uniquement la technique de conduite du pilote qui fait qu'on remporte une course. Tout est dans le pilotage et pas dans les avancées techniques et mécaniques.

Ok et donc grâce à ta conduite tu as pu devenir champion du monde l'année dernière en 2017, ce n'est pas rien. C'est le meilleur souvenir de ta carrière ?

Bizarrement non...évidement être champion du monde c'est quelque chose ! Mais mon meilleur souvenir reste quand même le titre de champion de France en 2015 à l'issu de la saison parce qu'on était encore 5 au départ de la course à pouvoir prétendre au titre alors il y avait un vrai challenge, c'est à 15 minutes de la fin que tout s'est joué ! C'est mémorable.


Du coup quels sont tes objectifs et tes projets à venir ?

Déjà il y a la Finale mondiale à Portimao au Portugal les 16,17 et 18 Novembre pour lesquels je m'entraîne déjà et sinon mon grand objectif pour les années à venir c'est de pouvoir être pilote sur les 24H du Mans d'ici 2023 !

A côté de ça j'espère pouvoir continuer de former de jeunes pilotes, j'ai passé un bpjeps mention karing pour pouvoir accompagner les pilotes dès le plus jeune âge.


Super ! On te souhaite d'atteindre tes objectifs ! Et si on veut te suivre dans ta belle aventure on fait comment ?

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux, sur ma page facebook Matthieu valette pilote/moniteur, c'est aussi sur cette page que vous pouvez me contacter pour des cours.


Merci Matthieu, à bientôt sur les circuits !






FACEBOOK

  • Facebook
  • Instagram

INSTAGRAM

Contact         / ©chroniquesduneardennaise